Les Prix Hrant Dink de 2015 remis aux femmes et aux militants des droits LGBT

hrantdinkodulLes Prix Hrant Dink de 2015 ont été décernés hier soir lors d’une cérémonie qui a eu lieu à Istanbul. La militante des droits des femmes d’Arabie saoudite Samar Badawi et le collectif Kaos GL qui se bat pour les droits des LGBT en Turquie depuis 20 ans ont reçu les prix.

Les Prix Hrant Dink, qui sont remis depuis 7 ans le jour de l’anniversaire de Hrant Dink (15 Septembre) ont été remis hier soir.

La cérémonie était présentée par Ceylan Ertem et Eileen Khaçaduryan et une nouvelle version de « Işıklar » (lumières) a été salués, qui montre les personnes et institutions inspirantes du monde. Dans « Işıklar 1915 », les responsables gouvernementaux, les gens qui travaillent pour les ambassades et les militants de la société civile qui ont défié la décision d’expulsion du Parti Union et Progrès en aidant et cachant les Arméniens et donc en retardant le processus d’expulsion ont été commémorés. Dans cette version de « Işıklar », les gens qui ont inspiré le monde en 2015, comme les 35 jeunes gens qui ont été tués lors du Massacre de Suruç, ont été commémorés.

Badawi n’a pas pu assister à la cérémonie

La lauréate du Prix Hrant Dink Samar Badawi, militante en Arabie saoudite des droits des femmes, n’a pas pu recevoir le prix elle-même, car elle a une interdiction de quitter le pays. Badawi a commencé de nombreuses campagnes comme pour le droit de vote et le droit de conduire pour les femmes dans son pays et est devenue le symbole des militant-e-s des droits des femmes en Arabie saoudite en amenant les problèmes des femmes à l’ordre du jour international. Son prix a été remis à Elsa Saade qui est une militante des droits de l’homme qui travaille avec Badawi.

Dans son discours, Elsa Saade a rappelé le dernier article de Hrant Dink, « Mon esprit bouleversé – comme un pigeon inquiet »: « Ses pensées et ce prix sont le symbole de la solidarité avec tous les pigeons qui cherchent la liberté. »

En Turquie, le prix a été remis à Kaos GL, collectif fondé à Ankara et qui est devenu une partie importante de la lutte LGBT avec différentes actions comme l’organisation de réunions et de manifestations, la fondation d’une bibliothèque, en plus de la publication d’un magazine depuis 20 ans.

Ali Erol, qui est l’un des fondateurs de Kaos GL, a reçu le prix et déclaré :

« Tout comme la communauté arménienne le dit : « Nous voulons la justice, pas la miséricorde », la communauté LGBT dit : «Nous sommes ici, faites vous-y, nous ne partirons pas » Nous savons que nous ne pouvons pas vaincre dans notre lutte contre l’homophobie sans se battre contre le racisme et le nationalisme. »

Un message concernant les frontières

A propos des frontières, Erol a déclaré : « Voici notre message à ceux qui veulent avoir notre sympathie mais nous utilisent comme des accessoires : ouvrez les portes des frontières, et non pas les portes de votre coeur. Arrêtez la menace d’expulsion et de l’oppression de nos invité-e-s. Vous devez reconnaître le droit d’installation et le droit à travailler des travailleurs de l’Arménie. Nous vous rappelons que l’ouverture de la frontière avec l’Arménie n’est pas une bénédiction, mais une nécessité historique réelle ».

« Le traumatisme historique au sujet des Arméniens a coûté la vie de notre cher Hrant. Tant que nous ne pourrons pas trouver un moyen de pour faire face et de se débarrasser de nos pensées paranoïaques, ce poison continuera à se répandre partout, peu importe le nombre de mesures politiques que nous prendrons. Nous ne cesserons de rappeler à ceux qui nous considèrent comme des ennemis quand ils le veulent : cette nation est un ensemble forgé ».

À la fin de la cérémonie, les membres de Kaos GL ont crié, « Où es-tu mon amour ? » Et la foule a répondu par des applaudissements en disant : « Je suis ici mon amour ! »

Traduit de: http://www.agos.com.tr/en/article/12764/2015-hrant-dink-awards-to-women-and-lgbt-rights-activists

Publicités
Cet article, publié dans Agos, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s