Une armée spéciale pour Cizre sur décision du gouverneur

IMG_0189Cizre, petite ville du Kurdistan turc de 132 000 habitant-e-s, est toujours sous le feu de l’État. Victime de la guerre déclarée par l’armée turque contre le PKK, le peuple kurde résiste. Après avoir reculé, il y a quatre jours, et avoir vu les habitant-e-s enterrer leurs 22 martyres et célébrer leur victoire en se rassemblant par dizaines de milliers dans les rues, l’armée a réinvesti la ville. Cette fois une armée spéciale est mise en place, comme en période de guerre. Mais encore une fois, il n y a que des populations désarmées en face.

Centre d’Information : A Şırnak, dans la province de Cizre, suite à l’interdiction de sortir dans les rues durant 8 jours, pendant lesquels 22 civils ont été massacrés, l’État a créé une armée spéciale pour Cizre.

Le Gouverneur de Şırnak, Ali Ishan Su, a demandé l’envoie de 50 TOMA (Canon à eau), 42 kobras (véhicule de guerre blindé), 20 ejders (véhicule de guerre amphibie), 170 shortlands (véhicule blindé), 1 hélicoptère, 3 İHA (drone), 60 ranger blindés (véhicule blindé). En outre, deux semaines avant, Ali Ihsan Su a envoyé un courrier au Ministère de l’Intérieur demandant l’envoie de 2 000 policiers en renfort, ainsi que des bulldozers blindés armés qui se trouvent pas dans l’inventaire officiel de la police.

En conséquence, rappelant que déjà 3 566 policiers étaient en service dans la ville, le préfet Su demande l’envoie de 300 officiers pour les postes de polices, 100 gendarmes mobiles et 700 commandos spéciaux. Dans le courrier, il est aussi demandé l’installation permanente de forces anti-émeutes à Uludere et Beytüşşebap et de forces spéciales à Cizre, Silopi et İdil.

Les « bulldozers blindés et armés », qui se trouvent parmi les demandes, ne sont pas répertoriés dans les équipements de la police. La police utilise les « bulldozers blindés » pour refermer les fossés de défense qui se trouvent dans les villes kurdes. On ne sait pas si ces bulldozers modifiés, voulus par le préfet, ont été envoyés ou non.

Alors qu’il y a déjà 37 TOMA dans la ville, le préfet de Şırnak a demandé l’envoie de 50 TOMA supplémentaires.
Ali Ihsan Su a demandé l’envoie d’une liste de véhicules blindés ; 42 kobras, 20 ejders, 170 shortlands, 1 hélicoptère, 3 İHA, 60 Ranger blindés.

Traduit de : http://www.ozgurgelecek.net/manset-haberler/16663-validen-cizre-icin-oezel-ordu.html

Publicités
Cet article, publié dans Özgür Gelecek, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s