Au Kurdistan turc, 98 zones sont déclarées Zones de Sécurité Spéciale

FB_IMG_1440244009513Au Kurdistan turc, 98 zones sont déclarées Zones de Sécurité Spéciale. Ces zones ciblent les zones où l’insoumission du peuple kurde est le plus notable. Dans ces zones, où la loi martiale est appliquée avec ordre de tirer à vue pour la police et l’armée, le nombre de morts civils s’agrandit chaque jour depuis l’application de cette loi.

Istanbul – Au Kurdistan turc, en mettant fin à la « période de paix », l’État a déclaré de nombreuses régions  » Zones de Sécurité spéciale ». Un comité fondé par la Plateforme de Surveillance Migratoire qui, s’est rendu dans les endroits désignés, a rendu public le rapport préparé sur ces zones, à l’association des Droits de l’Homme.

Le rapport à été présenté par Hasan Şen de DDF, l’avocate Ruhşen Doğan, Gülay kılıçaslan de l’association migratoire d’Istanbul et Nejat Teştan de l’Association de Veille pour des Droits Égaux.

Dans la déclaration faite avant la présentation du rapport, Gülay Kılıçaslan à rappelé que dans les mêmes circonstances, 4 millions de personnes avaient été forcé d’immigrer, en quittant leurs foyers et leurs terres, entre les années 1987-1994. En rappelant que de jours en jours la Turquie se rapprochait de cette époque, Kılıçaslan a précisé que le rapport présenté par le comité, formé face à cette situation, étaient préparé sur les bases de leurs propres observations.

Précisant que durant les visites, effectuées par le comité, le nombre de zones dites de « Sécurité Spéciale » avait augmenté, passant de 31 à 98, Kılıçaslan déclare :

« Les violations des droits humains qui ont eu lieux ces deux dernières semaines à Silopi, Varto, Şemdinli, Lice et Silvan, prouvent que nos inquiétudes sont justifiées. En étant des organisations de la société civile et en tant qu’ acteurs dans l’ opinion publique, nous devons suivre ces événements et mettre la pression sur le mécanisme qui en est responsable. »

Dans la suite de sa déclaration, Kılıçaslan décrivant, les conclusions du rapport relatives à la dimension juridique des violations des droits de l’homme, souligne que dans le passé l’ application des ces Zones de Sécurité Spéciale par la Turquie avait mené à la disparition des droits inviolables. La constitution et les traités des droits internationaux sont censés garantir la liberté de circulation et la propriété privée et familiale.

« Toutes les mesures ont été prises pour prévenir les civils »

Le cabinet ministériel et les préfets s’ appuyant sur la résolution 2565 de la loi 32/A sur la Sécurité des Zones Militaires Interdites, comptent pour rien les termes précisant « en dehors de l’ espace résidentiel », montrant l’ impossibilité d’ appliquer cette loi dans les villes et villages.

À propos des inspections effectués par le Comité de Veille du Dersim:

« • étant déclaré Zones de Sécurité Spéciale, les frontières concernées sont très floues

• alors que dans certaines zones déclarées, des Zones résidentielles sont inclusent, des Zones d’ élevage et d’ apiculture sont affectées

• dans l’ensemble du Dersim, les notifications de Zone de Sécurité Spéciale, ont été rapporté aux maires

• il a été demandé aux maires d’afficher ces déclarations dans les mairies et les cafés des villages

• toutes les mesures ont été prises pour informer les civils »

« Nous ne quitterons pas nos forêts et nos terres ! »

Dans une courte déclaration faite à la suite de Kılıçaslan, le porte parole de la Fédération des Associations du Dersim, Hasan Şen, souligne qu’ à travers les expulsions des villages, les feux de forêts et les déclarations des Zones Spéciales, ils revivaient les années 90. Il déclare : « nous ne viderons pas, ni ne quitterons pas nos forêts et nos terres! »

http://www.ozgurgelecek.net/guncel-haberler/16360.html?task=view

Publicités
Cet article, publié dans Özgür Gelecek, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s