La police a assassiné une révolutionnaire lors des opérations « antiterroristes »

67efea7ecf3a7e4c103da5c0ad4c7d7dUne opération de grande envergure a été organisé par la police turc contre les groupes révolutionnaires vendredi 24 juillet. Suite au massacre de Suruç, les actions armées des révolutionnaires contre l’Etat Turc et les militans de DAECH en Turquie ont contraint la police, surprise par leur force, à réagir.

Centre d’information : Une opération incluant la participation de 5000 policiers a eu lieu ce matin dans 13 provinces. L’Etat turc, qui dit avoir attaqué l’organisation DAECH qu’il avait soutenu lors du massacre de Suruç, a tué une révolutionnaire lors des opérations de ce matin. L’Etat turc qui a utilisé l’excuse de DAECH pour entrer en Syrie, à cette fois utilisé cette excuse pour attaquer des révolutionnaires. Les opérations déclarées comme étant lancées contre le YDG-H, le DHKP-C et contre DAECH, ont surtout étaient tournées contre les révolutionnaires. Cela se voit lorsqu’on regarde le contenu des opérations et le décompte des arrestations comptant très peut de militants de DAECH, arretés pour faire illusion. Les forces de police, qui ont attaqué les maisons des révolutionnaires et brisé leur fenêtres et qui les ont torturés, annoncent avoir mis en garde à vu 251 personnes.

Une révolutionnaire a été tuée.

Durant l’opérations dans le quartier de Bağcılar, la police a tué Günay Özarslan, militante de Halk Cephesi dans sa maison. Dans la presse bourgeoise, la police s’est justifiée de son acte par des mensonges, disant qu’elle « menaçait de se faire exploser », que « des coups de feux ont été tirés », que c’était dans « un affrontement ».

Une opération justifiée par la marche du 1er Mai contre le BDSP (syndicat).

Ce matin, encore, une des opération visait le BDSP  à cause de leur participation aux évenements du 1er Mai et à d’autres actions pourtant légales. Au moin 10 maisons de leurs militant-e-s ont été attaqué. Il n’y a pas encore de chiffres exacte quant aux arrestations. Dans sa déclarations le BDSP annonce : « Pendant que les peuples oppréssés sont abandonnés face aux nervis violeurs, fondamentalistes religieux de DAECH élevés et soutenus par les impérialistes et leurs sous-traitants, les travailleurs et travailleuses en Turquie sont de plus en plus appauvris et affamés pour que l’Etat finance cette sale guerre. La colère qui augmente chaque jour contre cette misère est étouffée par encore plus d’oppression et de politique de terreur ».

Traduit de : http://www.ozgurgelecek.net/manset-haberler/15942-polis-bir-devrimciyi-infaz-etti.html

Publicités
Cet article, publié dans Özgür Gelecek, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s