Des milliers de personnes ont marchés lors de la Marche de la Fierté Trans : Nous avons besoin d’une loi !

TransMarsLa 6ème Marche de la Fierté Trans a eu lieu avec la participation de milliers de personnes. Les personnes contre la transphobie ont portées un drapeau-trans de 60 mètres de long et ont déclarées:
« Nous avons besoin d’une loi contre la haine ».

Cette sixième Semaine de la Fierté Trans, organisée l’Association de Solidarité LGBTI d’Istanbul, a pris fin avec la Marche de la Fierté Trans avec la participation de milliers de personnes.

Des drapeaux arc en ciel et des slogans tels que « L’identité de genre dans la constitution », « Nous ne sommes toujours pas normalisées » ont été scandés et un énorme drapeau trans bleu-rose de 60 mètres a été porté. Les slogans en turc et en kurde « Nous avons besoin d’une loi » ont été scandés.

Blocage de la Marche par la police

À la suite du blocage de la marche par la police sur la place Taksim, la marche a commencé en face du Centre Culturel Français. Utilisant le prétexte du Mouvement Uni de Juin, la police a bloquée le défilé dans la rue Istiklal. Après avoir arrangé la situation avec la police et alors que la marche reprenait, les manifestants ont scandé le slogan : « Police, agissez comme les prostitués, ayez de la dignité ! ».

Au cours de la marche, les slogans suivant ont étés scandés avec beaucoup d’enthousiasme : « Nous sommes travestis, on vit ici, on reste ici, faites-vous y ! On ne partira pas », « Nous sommes travesti, faites-vous y ! Nous sommes partout », « Tayyip cours, cours ! Les trans arrivent ! ».

Un député du Parti démocratique des peuples (HDP) était là aussi

Le député du Parti démocratique des peuples (HDP) d’Istanbul, Erdal Ataş, a soutenu également la Marche. Marchant à l’avant du défilé tenant une banderole, il a été acclamé.

Les femmes trans résidant à la Maison d’Invité des Trans et les victimes LGBT de la guerre de Syrie ont rejoint la Marche aussi. Les prisonniers trans n’ont pas été oubliés et ont été salués.

Le Freddie Mercury de la librairie Mephisto

Sur la rue Istiklal, pour prouver son grand intérêt et sa sympathie, la librairie Mephisto a ouvert un drapeau trans sur son balcon, tandis que le défilé passait, et a joué la chanson de Freddie Mercury « I want to break free ». Les gens contre la transphobie ont salués la librairie Mephisto.
transonur15_10
« Si le Demirören tombe, faites que Tayyip soit en dessous ! »

Alors que le défilé passait en face de l’hôtel Demirören, pour protester contre la transformation urbaine, les manifestants ont scandé le slogan : « Si le Demirören tombe, faites que Tayyip soit en dessous ! ».

Ebru Kırancı et Beyrouth Avşar de l’Association de Solidarité LGBTI d’Istanbul ont lu un communiqué de presse au nom de la Semaine de la Fierté Trans sur la Place de Tünel.

« L’impunité pour les meurtres et les attaques est une invitation au crime »

Soulignant que les crimes haineux contre les personnes trans ont augmentés. « L’impunité pour les meurtres et les attaques est une invitation au crime ». Il a été indiqué que l’État doit garantir les droits les plus fondamentaux aux personnes trans. Rappelant que les termes «orientation sexuelle » et « identité de genre » n’ont toujours pas été ajoutés à la clause de l’égalité pendant la construction de la nouvelle Constitution, il a été dit : «Nous avons besoin d’une loi ! ».

Président de la République a été accusé et la réforme sur la sécurité intérieure et DAESH protesté !

Dans la déclaration, il a été rappelé que le président de la République, Recep Tayyip Erdoğan, est le principal responsable des discours de haine, et la reforme sur la sécurité intérieure a été protesté. Une attention a été porté sur la résistance de Kobane et il a été déclaré que « La cruauté de DAESH qui transforme le Moyen-Orient en un bain de sang est un visage différent d’un même assassin. »

« Nous sommes ici avec des personnes de toute couleurs, même si vous nous définissez comme des déviants ou des marginaux ! » La déclaration s’est terminée en soulignant qu’« Il nous faut une loi contre les meurtres motivés par la haine, contre la marginalisation, contre le fait de pouvoir être assassiné en toute impunité »

Traduit de : http://www.kaosgl.com/sayfa.php?id=19662

flag-English http://kaosgl.org/page.php?id=19674

Publicités
Cet article, publié dans KaosGL, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s