UPOTUDAK : Stop à la torture de l’isolation des prisonniers révolutionnaires

UPOTUDAK - Izolasyon ve TecritREDACTION : Le UPOTUDAK a publié une déclaration concernant les révolutionnaires qui ont été arrêtés lors de l’opération contre la Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe (ATIK) et Nouvelle Femme (Yeni Kadin). Le UPOTUDAK a appelé à manifester devant les prisons, envoyer des lettres et d’étendre la campagne de pétition. Le Comité international de solidarité avec les prisonniers politiques (UPOTUDAK) a publié une déclaration concernant les révolutionnaires arrêtés lors de l’opération contre l’ATIK et Yeni Kadin qui avait commencé en Allemagne, pour s’étendre en Suisse, France et Grèce. Le UPOTUDAK a appelé à supporté les prisonniers en isolation et a assuré que la lutte révolutionnaire des membres de l’ATIK est juste et légal.

 “C’est de l’hypocrisie …”

 Le UPOTUDAK a déclaré qu’appelé les activités de l’ATIK comme “terroriste” n’est pas acceptable et a fait remarquer la condition d’isolation des prisonniers : “Le gouvernement allemand se présente lui-même comme étant l’apôtre des droits de l’homme et de la démocratie, mais en même temps il arrête nos camarades, leurs interdits toutes communications et visites, les exercices sportifs, les journaux et les livres. Ces conditions de détention ne sont rien d’autre que de l’hypocrisie.”

 “Le gouvernement allemand soutient la suppression de rébellion de la République de Turquie”

 Le UPOTUDAK a évalué le traitement des prisonniers depuis le 15 avril comme de la torture et a dit que les voix devaient s’élever contre l’isolation de ces 10 prisonniers révolutionnaires et de lutter pour que ces pratiques carcérales cessent. Le UPOTUDAK a noté que les prisonniers avaient de grave problèmes de santé dû à leurs précédentes incarcérations par le gouvernement turc. Le comité a déclaré que l’État allemand détenait ces prisonniers non pas dû à leurs activités politiques en Allemagne mais en faveur du gouvernement turc et du MIT, qui ainsi soutient la politique fasciste du gouvernement de supprimer toute résistance.

 “Nous ne les laisserons pas seuls”

 Le UPOTUDAK a déclaré: « nous devrions toujours être actif pour accomplir notre mission et pour exprimer la solidarité avec les prisonniers. Créons l’opinion publique de masse en utilisant nos droits légaux démocratiques et faisons des devants des prisons des lieux de manifestation, envoyons leurs des lettres et d’élargissons la campagne de pétition. » Le UPOTUDAK a donné les adresses de prisonniers pour leurs écrires en disant « Nous ne les laisserons pas seuls »

Müslüm Elma

JVA Kempten
Reinhartser Straße 11
87437 Kempten (Allgäu)

Seyit Ali Uğur

JVA Augsburg
Karmelitengasse 12
86152 Augsburg

Musa Demir

JVA Landshut
Berggrub 55
84036 Landshut

Erhan Aktürk

JVA Nürnberg
Mannertstraße 6
90429 Nürnberg

Sinan Aydın

JVA Kaisheim
Abteistraße 10
86687 Kaisheim

Banu Büyükavcı

JVA München
Frauenanstalt
Schwarzenbergstraße 14
81549 München

Haydar Bern

JVA München
Männeranstalt
Stadelheimer Str. 12
81549 München

Mehmet Yeşilçalı

Planche Inferieure 12
1700 Fribourg /Schweiz

Sami Solmaz

Maison d’arret de chalon
Monsieur Solmaz Sami
1 ruelle Saint-Jacques
51000 Reims/France

Traduit de : http://www.ozgurgelecek.net/manset-haberler/15497-upotudak-zolasyon-ve-tecrit-uygulamalarna-son.html

flag-English https://nouvelleturquie.wordpress.com/2015/06/21/upotudak-stop-isolation-torture-of-revolutionary-prisoners/

Publicités
Cet article, publié dans Özgür Gelecek, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s