4 personnes mortes lors de l’explosion à Diyarbakir

HHDPSamedi, 6 juin 2015 09:45

REDACTION : le président de la chambre des médecins de Diyarbakir, le docteur Cengiz Gunez, a expliqué que lors de l’explosion de la place Istasyon, 4 personnes blessées lors de l’explosion du meeting du HDP sont mortes. 3 personnes sont mortes à l’hôpital Dicle Üniversitesi Tıp Fakültesi et une personne a perdue la vie à l’hôpital Veni Vidi.

Selon leur communique, la personne morte à l’hôpital Veni Vidi n’avait ni téléphone ni carte d’identité pour l’identifier. Les noms des décédés connus sont : Remzi Yıldız (16 ans), Ramazan İpek (17 ans) et Ramazan Yıldız.

L’état des blesses est : 40 blessés à l’hôpital Gazi Yaşargil Eğitim Araştırma, 140 blessés à l’hôpital Selahattin Eyyübi Devlet, 75 blessés dont 25 en soins intensif à l’hôpital Dicle Üniversitesi Tıp Fakültesi, 35 blessés dont 5 blessés graves à l’hôpital Veni Vidi et 60 blessés à l’hôpital Bağlar Özel. Selon nos informations, d’autres blessés ont été envoyés dans d’autres hôpitaux privés de la ville.

Dans presque tous les hôpitaux de Diyarbakir il y a des blessés, les 35 personnes blessées lors de l’explosion se trouve dans les hôpitaux Selahattin Eyyübi Devlet et Dicle Üniversitesi Tıp Fakültesi et leurs noms sont : Ramazan Yıldırım, Çerbetin Çeli, Orhan Dolcan, Yasemin Çiçek, Sinan Sütçü, Hatice Ertuğ, Ali Çakmak, Erhan Ordu, Cengiz Yavuz, Yusuf Akyıl, Mehmet Ali Aydı, Ozan Okur, Ali Akol, Aynur Deniz, Veysi Karakuş, Mikail Yıldız, Orçun Erdoğan, Abdullah Ekin, Onur Özyol, Amed Yılmaz, Mehmet Sancar, Faik Güneş, Orhan Erdem, Filiz Koyun, Serkan Akay, Nurettin Ayran, Münevver Bayram, Mehmet Erbeg, Yasemin Pehlivan Çiçek, Şükran Karakuş, Hasan Oruç, Ümit Adamak et 3 dont nous ne connaissons que les prénoms : Gamze, Nuran ile Vedat.

Malgré le calme du peuple suivi de l’attentat à la bombe, la police a continuée ses provocations. La police a attaqué au fusil la voiture de campagne du HDP qui était stationnée devant l’hôpital Veni Vidi. Personne n’a été blessée ni tués lors de cette attaque mais 9 traces de balles ont été trouvées.

Ce n’est pas le transformateur qui a explosé, mais une bombe à fragmentation.

Une délégation d’avocats a analysée les deux endroits où ont eu lieu les explosions lors du meeting du HDP. Selon les informations de ces avocats, des milliers de petites billes en métal ont été retrouvées sur place. 1 boite de ces billes en métal a été trouvée dans une poubelle, une autre dans la voiture d’un colporteur près du transformateur.

Apparemment, les bombes ont été faite avec un simple cylindre de camp et des billes de métal. On estime que le détonateur était un téléphone.

Après les avertissements et les demandes de la délégation d’avocat, la police a fait recueillir les images des caméras de sécurité de la zone de l’attentat. La police a déclarée à la délégation d’avocats : « Peut-être qu’on n’aura pas d’images de ces caméras à cause des drapeaux qui genaient ».

Traduit de : http://www.ozgurgelecek.net/manset-haberler/15379-diyarbakr-da-yaanan-patlama-4-kii-hayatn-kaybetti.html

Publicités
Cet article, publié dans Özgür Gelecek, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s